La réserve naturelle de Biokovo en Croatie

La réserve naturelle de Biokovo : une visite qui s’impose, à la rencontre d’un autre monde

Créée en 1981, elle couvre sur 196 km2 le massif de la deuxième plus haute montagne de Croatie, le Sveti Jure ( 1762 mètres d’altitude )Taillé dans les calcaires des Alpes dinariques, c’est un trésor de géologie et de nature ; de nombreuses espèces y sont endémiques en raison de la faible glaciation de l’ère quaternaires et de l’isolement de ce massif très méridional.1500 espèces de plantes, 21 de reptiles, plus de 100 espèces d’oiseaux nicheuses et plus de 31 espèces de mammifères…

Parmi les oiseaux, merles bleues et de roches, martinets, chocards, hibou grand duc, plusieurs espèces d’aigles… et parmi les mammifères, de nombreuses espèces de chauves-souris, peut-être 7 ou 8 loups ( pas d’ours ni de lynx ), des sangliers et des chamois, réintroduits.

On y voit des zones uniques de hêtraies d’altitudes originelles, et de vieux villages de bergers accrochés aux pentes des dolines et des lapiez forgent un ensemble extraordinaire, où grottes et trous d’eau sont présents ; l’une de ces grottes-fosse atteint -832 mètres de profondeur. Des sites archéologiques, chapelles et ruines de villages de pierre attestent de la longue histoire de la montagne et de l’homme.

Les paysages y sont faits de vastes pinèdes ( pin noir de Dalmatie ), de falaises à pic, puis de collines escarpées , pauvres et dénudées par des siècles de pâture de moutons et de chèvres, d’ânes, puis des forêts d’altitude tourmentées par le climat. Et ce sont surtout les fabuleux panoramas qui attirent, allant des sommets du Montenegro, de la Bosnie aux îles de la côte dalmate et de la riviéra de Makarska : le regard embrasse toute la Méditerranée proche, et porte au-delà de l’Adriatique, vers le Monte Gargano, en Italie.

Des itinéraires et chemins de randonnées ( plus de 19 ) partent de la route qui mène au sommet culminant coiffé de ses antennes télévision, télécommunication ; à leurs côtés, une chapelle a été érigée en 1968, sur les bases d’une ruine de 1640 et probablement du 12ème siècle, quand le nom de Saint Jure fut donné. Le nom de « Biokovo » vient des habitants des lieux.. Cette route de 23 kilomètres de longueur est la plus longue route asphaltée de Croatie ( et la circulation , souvent à une voie, y est délicate ). L’entrée de 50 Kunas donne droit à une carte sommaire et un ticket sous forme de CD d’information.

Cette excursion s’effectue en une journée depuis Blazevo, en empruntant la route côtière ; revenez par l’autoroute ou l’ancienne nationale vers Opuzen.

Pour plus d’information : www.pp-biokovo.hr

Réserve naturelle de Biokovo - Croatie - Blazevo